Les coulisses du Tournage !

Du 1er au 31 septembre 2015, le tournage de "Meurtres à Avignon" battait son plein dans le Vaucluse ! Revenons sur des souvenirs inoubliables !

Tout commence toujours par un coup de fil...

Mes agents m'appellent pour me proposer un casting pour un film, je n'en sais pas plus, je reçois le texte, je comprends que c'est une bibliothécaire, un peu terne, j'y vais sans maquillage, habillée en marron .

Le casting se passe, je ne sais pas s'il s'est bien passé ou non, les directrices de casting ne laissent jamais rien transparaitre.

En fin de journée, la directrice de casting envoi les vidéos au réalisateur (les castings sont filmés) et c'est lui qui choisi . Il me choisi, donc on me convoque à un deuxième casting qui s'appelle un "call-back" , lors de ce rendez-vous on fait connaissance pour voir si humainement on s'entend bien, il est important pour le réalisateur d'avoir un bon feeling avec ses comédiens ! (Partir 1mois en tournage avec quelqu'un qui n'est pas "sympathique", c'est comme manger tous les midis avec Nadine de la compta, elle est pas méchante , mais bon qu'est ce qu'on se fait chier !) .

J'apprendrais plus tard que Stéphane Kappes le réalisateur, aime travailler dans la mesure du possible avec "son équipe" une sorte de noyau de travail, où chacun sait comment fonctionne l'autre, ça permet de gagner du temps dans le travail.

Mais il est important de savoir si professionnellement on s'entend bien, il me met en scène, me donne des indications et voit comment je réagis à ses indications .

Ça se passe bien, mais il reste une dernière étape et pas des moindres, la validation de ma candidature par la boite de production mais aussi par France Television qui a droit de regard sur les candidatures.

Bingo, tout le monde valide et en plein été, au moment où cette photo est prise, on m'annonce que je pars 1mois en tournage dans le sud , pour incarner le rôle de Marion Larrieu , à ce moment je ne sais toujours pas qui sont les acteurs du film !

J'ai appelé cette photo " Huge phone call in the Nature" - Juillet 2015

Grand Départ

Gare de Lyon, TGV direction Avignon, je ne sais pas ce qui m'attend, je stress mais l'excitation prend vite le dessus . J'ai la dernière version du scénario entre les mains, je vérifie s'il y a eu des modifications dans mes scènes et je révise mon texte.

On vient me chercher à la gare et on m’emmène à l’hôtel. Pascal Elso que vous avez pu voir dans de nombreux films arrive quelques minutes après moi, nous faisons connaissance et partons diner au restaurant avec Isa Mercure et Fred Bodson (qui jouent mes grands-parents dans le film)

Avec Pascal nous discutons de notre scène du lendemain, qui est en fait la scène de fin du film... Commencer par la fin pour un 1er jour de tournage alors que je ne connais personne, le stress est à son apogée.

Avec Pascal Elso,

qui est d'une générosité unique et

d'une rare gentillesse.

Le Tournage

Pas évident de se familiariser avec les caméras quand on est habituée aux planches, surtout pour des scènes de cette intensité... La 1ère journée est éprouvante mais heureusement j'ai pu compter sur le soutien indéfectible de Catherine (Jacob), Pascal (Elso), Stéphane (Kappes) et Mumu la maquilleuse, qui m'ont beaucoup aidé, appris, et guidé en toute bienveillance.

Ce jour là, j'ai aussi fait la connaissance de Julie Méjean (rôle de la flic) et Margot Kappes (3ème assistante mise en scène) qui sont par la suite devenues des amies.

Le Rôle Marion Larrieu . vs. Solène Delannoy

Méconnaissable, ce rôle est à l'opposé des rôles de bourgeoises déjantées qui me sont habituellement proposés. Personnage inquiétant, sombre, triste, introverti, traumatisé, pieux, et solitaire, Marion Larrieu est difficile à cerner.

Plus le personnage est loin de soi, plus il est intéressant à préparer et à incarner. Il faut se demander ce que l'on ferai si nous étions à la place du personnage, puiser dans son imaginaire et observer les gens dans la rue ou ailleurs, en cherchant en eux un détails, un geste, une mimique, une manie qui pourrait servir à notre personnage.

Par exemple, comme on le voit sur cette photo, j'ai proposé au réalisateur le jour du tournage de cette scène, une chainette pour accrocher ses lunettes.

Il y a un coté désuet, démodé et hors du temps, avec cette chainette, ça renvoi aussi l'image de quelqu’un qui n'est pas en phase avec son époque, ni même son age, qui n'a que fi des diktats des magazine ou du chic . C'est un détail qui raconte, qu'elle ne voit sa façon de se vêtir que par la prisme de la praticité. Et en amenant ce détail là, (après que le réalisateur soit d'accord bien sur), et même si on parle beaucoup en amont du personnage, et de son caractère, alors moi ça me donne des indications, des marqueurs sur son comportement . Il y a la façon dont moi je l'imagine, mais il y a aussi la façon dont les scénaristes et le réalisateur l'imaginent, il faut réussir à y mettre un peu de soi mais en étant cohérent avec tous.

Donc moi je me disais qu'elle aimait les choses pratiques, parce qu'elle aimait prendre soin de ses affaires, dès lors, chaque objet, chaque poignée de porte qu'elle touchera elle le fera avec un grand respect, très scrupuleusement .

Alors que moi pas du tout....à des années lumières je vous dis...tient d'ailleurs elles sont où mes lunettes ...ah sur ma tête sûrement ...ah oui...bingo !

Backstage

Outre la richesse de cette expérience, pleine de rencontres, de coups de foudres professionnels et d'amitiés de travail, ça a été une vraie rencontre avec la camera aussi, à l'opposé du travail sur les planches !

De haut en bas, de gauche à droite !

Le chef décorateur, trouvait ça rigolo de ne pas me retirer les menottes pendant la pause de 10h , j'ai donc essayé de boire un café et manger une tartine de Nutella ...j'ai réussi :)

Avec Farouk qui jouais le rôle du flic, malheureusement je n'avais pas de scène dialoguée avec lui mais nous partagions surtout les apéros, les diners et les petits dej, nous étions le même hôtel . Pour l'anecdote, il était prof aux cours Florent pendant ma formation, mais à l'époque je l'appelais le "prof de la salle d'à coté" !

Toute l’équipe réunis sur la photo centrale, oui un tournage c'est beaucoup beaucoup de monde !

En bas a gauche , avec Laetitia Milot, connue pour son rôle de "Mélanie" dans Plus Belle La Vie, qu'elle tient depuis plus de 13ans .

Une photo improbable avec Serge dit "Sergio" le technicien rigolo, qui passait ses journées a faire des blagues , et ce jour la , il est arrivé avec un lot de perruques...

Julie Méjean , ma superbe Julie, une comédienne extraordinaire , avec qui j'ai partagé de nombreuses soirées bien arrosées !

Catherine et Margot sur la dernière photo , à la fête de fin de tournage , la petite Margot assistante mise en scène, avec qui on a partagé plus de soirées au retour sur Paris que pendant le mois de tournage !

A la une de Télé7Jours , et plein d'autres souvenirs !

Tout commence toujours par un coup de fil...et se termine par un coup de fil !

Au lendemain de la 1ère diffusion, j'ai eu le plaisir d'avoir un petit coup de fil de Catherine Jacob , et un autre de Stéphane Kappes , pour me transmettre les chiffres d'audimats et parts de marchés, et revenir sur ces merveilleux souvenirs qu'ont été ces 30 jours de tournages!

4,4 millions de téléspectateurs ...Incroyable !

Lors de la 2ème diffusion prime-time en 2017, nous étions 1er des résultats d'audiences !

Bravo Stéphane, bravo à toute l'équipe !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez Solène
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône